Zur Startseite

Falcon - Fonctions

Nouveautés depuis 5.0

  • Connecteurs supportés : Falcon .NET supporte USB EMI1, USB cEMI, KNXnet/IP Tunneling, KNXnet/IP Routing et KNX RF. KNX Association a décidé de ne plus supporter les interfaces série. 
  • Application .NET contre server COM : Au lieu de Falcon 2.x, qui est mis en œuvre comme un serveur COM, Falcon .NET est mise en œuvre en tant que composant .NET, qui doit être intégré dans l’application. Chaque application doit déployer son propre Falcon. D'où cette nouvelle technologie de développement que nous appelons Falcon 5 ou Falcon .NET
  • Licence : Falcon .NET n’intègre plus de mécanisme de licence. 
  • Configuration : le déploiement XCOPY est supporté. Une installation parallèle à la version Falcon 2.x existante est facilement réalisable.
  • Support 64 bits : Il est possible d'utiliser Falcon .NET dans un processus 64 bits comme un composant client 64 bits natif 
  • Journalisation (logging) : Comprend un nouveau concept de journalisation, un seul fichier journal est créé. 
  • Limitation : L'accès aux participants et aux opérations système critiques (écriture) est limité aux membres KNX (fabricants) version Falcon .NET seulement

Nouveautés depuis 2.2

  • Corrections de Bugs A jout de quelques « Microsoft Interop Assemblies » nécessaires à la configuration de Falcon.

Nouveautés depuis 2.1

  • Adressage individuel – Gestion de plusieurs IA#s sur le serveur de tunneling. Avec des descriptions produits (catalogues) à jour dans ETS4, la maintenance efficace d’interfaces avec plus d’un accès au bus est possible. Falcon est étendu avec cette fonctionnalité de base.
  • Téléchargement local KNX/ IP et USB sur la couche de transport cEMI. Support du téléchargement direct de participants KNX/IP ou USB (si les participants le supportent). ETS4 a été étendu d’une option de communication pour contrôler cette fonction.

Nouveautés depuis 2.0

  • Fonction de gestion de l’interface locale ajoutée. Avec quelques lignes de code, il est désormais possible de lire et d’écrire la configuration de l’interface locale. Cela inclue l’adresse individuelle, l’adresse de domaine et le flag de répétition.
  • Amélioration de la gestion d’erreurs KNX/IP. La gestion des erreurs de connexion KNXnet/IP a été améliorée. Si une connexion devient invalide, Falcon essaye de se reconnecter périodiquement.
  • Changement de licence. La licence a été supprimée. Toutes les fonctions de Falcon peuvent maintenant être utilisées sans restriction. Le logiciel Falcon existant fonctionnera sans aucun problème avec Falcon 2.0.

Nouveautés depuis 1.8

Compatible avec Windows7 32 bit

Nouveautés depuis 1.7 (bug corrected version only)

  • Fixe la consommation constante de mémoire lors d'une connexion USB
  • Fixe l'information de temps de vie lors de connexions KNXnet/IP interrompues
  • Evite la désinstallation des fichiers ETS3 Falcon par un logiciel externe avec Falcon intégré
  • Fixe le mauvais paramétrage de répétitions de trames en mode IP "indications de routage"
  • N'accepte pas l'installation de Falcon sur Windows Server 2008

Nouveautés depuis 1.6

  • Support de la localisation du Gestionnaire de Connexion

Nouveautés depuis 1.5 (this version was not released as standalone package)

  • Mise-à-jour de l’environnement d’exécution et développement vers NET2.0 et Visual Studio 2005
  • Support des Long Frames
  • Support du protocole de routage KNXnet/IP
  • Plus de support pour Windows 2003 Server
  • Pas de support pour Windows 2008 Server

Nouveautés depuis 1.4

  • Compatible avec toutes les versions Windows Vista 32 bit.
  • Compatible avec Windows server 2003.
  • Possibilité d’actualisation de la licence, ce qui offre plus de flexibilité

Nouveautés depuis 1.3

  • Support du protocole KNX/net/IP. Ce nouveau protocole est aussi connu sous le nom de “KNXnet/IP”. Il constitue une alternative pour EIBlib/IP (iETS)
  • Remarque: KNXnet/IP nécessite le .NET Framework 1.1
  • Attention: cette version n’est plus compatible avec Windows NT4

Nouveautés depuis 1.23

  • La passerelle IConnectionManager fournit une interface facile d’utilisation pour les utilisateurs qui permet d’établir et de configurer les connexions par le Bus KNX.

Depuis des versions plus anciennes

  • Interfaces de communication supportées:
    • USB (nouveau depuis la version 1.23)
    • EIBlib/IP (iETS)
    • RS232: à la fois PEI-16 et PEI-10
  • KNX Access (l/é= lecture, écriture, sc/ac= sans connexion, avec connexion):
    • Adressage de groupe (Group addressing) l/é
    • Accès à la mémoire l/é
    • Adresse physique : ping, scan, écriture
    • Droit d’accés l/é sc/ac
    • Accès aux domaines (Domain address) l/é
    • Lecture des propriétés (Property description read)
    • Services des périphériques locaux (Local device services)
  • Installations basées sur la technologie MSI (Microsoft's Installer technology). Ceci facilite l’intégration de Falcon dans votre environnement: pour cela, il vous suffit d’installer le module de compatibilité redistribuable de Falcon (« redistributable merge module »). Veuillez lire attentivement les informations du fichier “Lisez-moi” au sujet du déploiement de composants Falcon.
  • Fonctions de gestion à distance pour le scan de l’accès aux domaines. La méthode «scan de l’accès aux domaines» issue de l’interface du iNetworkmanagement scanne toutes les adresses définies dans le registre KNX. Attention, cette opération peut prendre plusieurs heures. Vous pouvez également utiliser le « DomainAddressScan.Exe » de l’interface du INetworkManagement3 pour régler votre scan de manière plus précise. De plus, ce scan peut être interrompu par la fonction « CancelDomainAddressScan » lancée par un processus secondaire (thread).