Aspects d’implémentation de participants KNXnet/IP

La transmission de télégrammes KNX via Ethernet est définie en tant que KNXnet/IP et fait partie intégrante de la norme KNX. Jusqu’à présent, les spécifications incluaient l’utilisation de ce moyen pour les interfaces PC et pour les routeurs. Les routeurs IP sont similaires aux coupleurs de ligne, excepté qu’ils utilisent l’Ethernet pour leur ligne principale. De plus il est aujourd’hui également possible d’intégrer les participants KNX directement via IP dans le réseau KNX. C’est pourquoi Ethernet, respectivement IP (Internet Protocol) est une valeur ajoutée réelle au media KNX. Le développement des participants IP KNX ne demande pas de composants KNX particulier. Un nœud KNX IP se compose essentiellement des éléments suivants :

Contrôleur Ethernet

Les contrôleurs Ethernet sont disponibles chez les fabricants de semi-conducteurs. Les contrôleurs Ethernet sont conformes aux spécifications KNX IP. Des contrôleurs avec un bitrate de 10Mbits sont généralement suffisants.

Microcontrôleur

Le choix du microcontrôleur dépend du calcul de performance nécessaire pour le participant. KNXnet/IP peut principalement être implémenté sur un contrôleur 8-bit. Selon l’application, des contrôleurs plus puissants peuvent aussi être nécessaires. Beaucoup de contrôleurs offrent déjà une interface Ethernet sur leur chip, donc, vous n’avez qu’à le compléter avec la couche physique.

Pile de communication

Le programme système d’un participant KNX IP intègre deux piles de protocoles. La communication via Ethernet demande une pile IP avec UDP (User Datagram Protocol) puisque le KNXnet/IP est basé sur la communication sans connexion. Les télégrammes unicast et multicast sont transmis via UPD. La pile KNX est placée au-dessus de la pile IP/UDP. C’est le noyau commun KNX qui doit être implémenté spécialement pour chaque modèle de participant. La pile KNX utilise la pile IP/UDP pour l’interface vers le système. La traduction des télégrammes KNX vers les télégrammes UDP est établie via KNXnet/IP. L’application KNX accède à l’API (Application Programming Interface) de la pile KNX, pour communiquer avec tout le système.

Quelle est la bonne solution ?

Le choix du matériel dépend du type de l’application. Des développements matériels conçus spécialement pour les participants KNX IP sont déjà disponibles sur le marché. Des piles appropriées sont également proposées. Néanmoins, pour des participants complexes, des systèmes plus performants, par exemple Linux, qui contiennent de base des piles IP avec UDP peuvent être utilisés. Dans ce cas, seule la pile KNX et le programme d’application correspondants sont nécessaires.